• Au delà des étiquettes et de la discrimination

    Au delà des étiquettes et de la discriminationIl y a peu, j'ai découvert sur Auvio (plateforme de la télévision belge RTBF), le documentaire "Pourquoi nous détestent-ils, nous les gros ?". Quelle belle découverte que ce témoignage sur les préjugés, la discrimination due au physique. Celui-ci m'a donné l'occasion de prendre connaissance qu'il y avait deux autres saisons déjà sorties : Pourquoi nous détestent-ils nous les juifs, noirs et arabes ? et pourquoi nous détestent-il nous les femmes, pauvres et homos ? La série a été conçue et imaginée par Alexandre Amiel suite à la question de son fils lors des événements de Charlie Hebdo, pourquoi nous détestent-ils nous les Juifs ? Durant chaque documentaire, on suit un protagoniste principal qui représente un préjugé (arabe, juif, homo etc...). Celui-ci nous emmène avec lui pour répondre à cette question à travers divers interviews de spécialistes : sociologues, psychologues, historiens, juristes, politiques ou des témoignages divers de personnes concernées.

    Au delà des étiquettes et de la discrimination

    Sur les neuf épisodes (trois par saison), j'en ai visionné sept et ceux qui m'ont le plus interpellés étaient ceux sur les noirs et les arabes. Il est incompréhensible de voir à quel point on peut détester une personne pour sa couleur de peau ou sa religion, eux ils se revendiquent français avant tout, moi je dirais que ce sont des êtres humains, comme vous, comme moi. Cela me fait penser à une citation qui dit (et je ne sais plus de qui elle vient) : regardons ce qui nous rassemble et non ce qui nous sépare.

    J'ai été surprise de voir que les protagonistes principaux des dits documentaires ont réagis avec autant de calme face aux discours racistes, voire violent de certaines personnes qu'elles interviewaient. Car quoi de mieux que d'aller au cœur du sujet, en récoltant les arguments de ceux qui justement les détestent.

    Il y a eu aussi un discours que je garde bien en mémoire, du père d'Isan Jarfi qui a perdu son fils, frappé et torturé à mort car il était homo et arabe :

    "Aujourd'hui si je suis ici, c'est pour qu'on n'oublie pas les crimes homophobes. Chacun doit réfléchir à cette question là et se poser la question : est-ce que moi j'ai le droit en tant qu'être humain de dicter ma loi et de dire parce qu'autour de moi, il y a des personnes de tailles plus grandes, je dois interdire aux personnes de plus grandes tailles de me parler ?  Ça n'a aucun sens.                                                           

    Moi je suis comme ça, vous vous êtes comme ça. Heureusement que nous sommes tous différents et qu'on est là pour s'accepter les uns, les autres. Je n'aime pas quand on critique les autres, je n'aime pas les catégories. Quand on me dit : "toi tu es musulman", je réponds tout de suite : "je suis Hassan, vous êtes Philippe et puis ça s'arrête à cela". Aujourd'hui je suis comme ça, demain je vais changer d'avis et je serai peut-être bouddhiste, alors il ne faut pas me limiter dans une catégorie : "toi tu es comme ça et tu resteras comme ça". Vous allez me figer, vous allez me ligoter. Laissez-moi vivre !"

    Hassan Jarfi (Exrait de "Pourquoi nous détestent-ils nous les homos ?")

    En conclusion, ces documentaires devraient être largement diffusés dans chaque école à partir de la primaire, tellement ils sont riches de témoignages, recherches et explications sur la discrimination quelle qu'elle soit. Et à l'heure où on en est encore à mettre des personnes dans des cases, parce que beaucoup plus facile de se distinguer, la différence devrait être à l'acceptation.

     

    Votre messagère de mots,

     Au delà des étiquettes et de la discrimination

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :